Le buchholz a été inventé en 1921 par Max Buchholz (1875-1956), ingénieur et inventeur américain d’origine allemande. Mais c’est seulement à partir des années 40 qu’ils ont été plus régulièrement utilisés sur les transformateurs de puissance. Il est l’un des accessoires de protection les plus importants du transfo. Il permet de mettre hors tension l’appareil en cas de dégagement de gaz provenant de la combustion des isolants ou la décomposition de l’huile. Le principe est que l’accumulation de gaz dans le buchholz provoque automatiquement le fonctionnement d’un dispositif de protection. En cas de défaut interne le relais Buchholz joue 3 rôles :

– Un premier rôle d’alarme sur dégagement de gaz peu important.

– Un deuxième rôle de déclenchement sur dégagement très important et brutal de gaz et/ou de mouvement d’huile violent.

– Un troisième rôle de détection du niveau d’huile en cas de fuite en aval.